Spécialiste sur l'immobilier haut de gamme et investisseurs à Caen
28 sept

Le prélèvement de l’impôt à la source : une bonne nouvelle pour les défiscalisations à Caen !

S

Le gouvernement a longtemps hésité à mettre en place le prélèvement de l’impôt à la source craignant que pour les Français, il ait un effet psychologique « d’appauvrissement ».  Qu’ils aient donc le sentiment de « gagner moins d’argent » au vu de la baisse du salaire qui leur est versé chaque mois, surtout les premiers mois… Finalement,  le prélèvement de l’impôt à la source entrera bien en vigueur au 1er janvier 2019. Si malgré tout, les Français sont inquiets de l’impact de cette réforme sur leur pouvoir d’achat, notamment immobilier, quelles conséquences aura-t-elle sur les défiscalisations à Caen ?

Nouveauté : une avance de 60 % dès le 15 janvier pour les investisseurs en Pinel…
Bonne nouvelle pour tous les investisseurs bénéficiant d’un avantage fiscal (Pinel, Duflot, Scellier, investissement social et logement dans les DOM, Censi-Bouvard) : ils bénéficieront d’une avance de trésorerie de 60 %, sur la base de leur situation fiscale de l’année antérieure. Auparavant, dans la première version de la mise en application du prélèvement à la source, la réduction d’impôt ne devait pas être prise en compte dans le taux de prélèvement. Le contribuable aurait donc dû avancer cette réduction d’impôt, qui lui aurait été remboursée plus tard (en septembre), limitant ainsi l’effet incitatif du dispositif…

« Cette évolution dans la mise en application du prélèvement à la source est une excellente nouvelle pour les investisseurs, mais aussi pour l’ensemble du secteur du logement, explique conclut Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. Le fait que la réduction d’impôt ne soit pas prise en compte dans le taux du prélèvement à la source et qu’il faille avancer la réduction pendant plusieurs mois aurait pu être un vrai frein à l’investissement. La mise en place de cette avance de 60 % de la réduction dès le 15 janvier est donc une très bonne chose, surtout compte tenu des derniers chiffres faisant état d’un recul des mises en vente et permis de construire en 2018.»

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée